D’où vient la tradition de fêter son anniversaire ?

0
15219

Bonne question, n’est-ce pas ? On le fait sans y réfléchir, c’est évident, il faut fêter son anniversaire chaque année ! Mais d’où vient cette tradition ?

Un peu d’histoire

A l’origine, la célébration de l’anniversaire était censée assurer pour la personne une année sans soucis (protection contre les démons).

Dans l’antiquité païenne, le jour de naissance fait l’objet d’une célébration régulière sous la forme d’un « rite religieux privé et public ».

Cupcake anniversaire

La célébration des anniversaires est devenue plus courante sous l’empire romain, avant d’être mise en sommeil pendant le moyen-âge, notamment sous l’influence de l’Eglise car ce rite a des origines païennes et faisait concurrence au culte des saints du jour.

A partir du XIXe siècle, on célèbre régulièrement son anniversaire, notamment dans la bourgeoisie, puis parmi les masses populaires. Encore aujourd’hui, on ne fête pas son anniversaire partout dans le monde (les témoins de Jehovah notamment ne fêtent pas leur anniversaire).

Le saviez-vous ?

  • Au Québec on ne dit pas ‘joyeux anniversaire » mais on souhaite « bonne fête ». Le mot anniversaire est réservé aux évènements : ex. le 3ème anniversaire d’un blog.
  • En Amérique du sud on casse une piñata remplie de cadeaux et de bonbons lors de son anniversaire.

Bougies d'anniversaire

  • L’islam ne reconnait pas traditionnellement les anniversaires comme une fête mais ne l’interdit pas, à part dans les pays à la tradition plus rigoriste.
  • Dans la ville de Cachan, on a pour habitude de fêter son anniversaire 3 jours après la date.
  • La tradition du gâteau d’anniversaire vient du fait qu’au moyen-âge, la mortalité infantile était très élevée. On vivait donc chaque anniversaire (surtout durant l’enfance) comme une nouvelle étape de franchie, on mettait alors les bouchées doubles pour fêter ce jour.

LEAVE A REPLY